Espace Membre


Adhérer à la charte

Quelques Questions


Des Références

Quelques villes

260 refuges

Nos annuaires

Blog #chiencitoyen

Nos partenaires

Apprenez à éduquer votre chien

Le Parisien - Article de Valérie Mahaut - septembre 2003

Une trentaine de chiens, accompagnés de leurs maîtres, ont profité de la séance d’éducation canine organisée par le conseil
général dans le parc André Malraux, hier matin. Golden retrievers, yorkshires, boxers, bâtards… Tous ont appris. A mieux
obéir, à marcher en laisse… Et les maîtres, eux, ont découverts que même si la situation est désespérée, ils devraient pouvoir
reprendre leur chien en main. Comme Sylvaine, 23 ans, qui a bien du mal à vivre sereinement avec Rosco, un boxer de 10 mois,
destructeur.La jeune femme est sans aucun doute profondément attachée à son chien, mais ne parvient à changer le comportement
de Rosco qui fouille les placards, le réfrigérateur, coupe les fils électriques dès que sa maîtresse s’absente.
« Félicitez votre chien dès qu’il répond à l’ordre »
Grâce à cette matinée d’éducation dispensée par Alain Lambert, le président du Collectif des éducateurs canins professionnels
(CECP) et son équipe, Sylvaine connaît désormais les fondamentaux du comportement canin, et dispose de quelques clés
d’éducation pour une vie quotidienne sereine avec Rosco.
« Vous pouvez tout obtenir de votre chien avec de la douceur. Oubliez les cris et le colère », résume Alain Lambert.
« Félicitez votre chien dès qu’il répond à l’ordre. Apprenez à placer le ton de votre voix », rappelle encore le spécialiste
en fin de séance, devant un parterre de maîtres attentifs. En quelques minutes, avec l’éducateur au bout de la laisse, les plus
récalcitrants ont appris à s’asseoir, avancer, attendre. Sans la moindre brusquerie. « Ma chienne n’a pas de problème particulier,
mais j’ai beaucoup appris », se félicite la maîtresse d’Ulla, un cocker américain. « La façon de provoquer une petite secousse
avec la laisse, si nécessaire, la promenade avec d’autres chiens, etc. »
C’est tout simplement pour aider les propriétaires ayant quelques difficultés avec leurs chiens que le conseil général a mis en
place ces sessions. Il y a deux semaines, la séance avait eu lieu au parc Lagravère à Colombes. Les prochaines sessions sont
prévues le 5 octobre au parc de Sceaux et le 12 octobre au parc de l’Île Saint Germain, à Issy-les-Moulineaux.

« Otis aboie trop quand je m’en vais »
Brigitte, maîtresse d’une chienne angoissée
Brigitte ne sort plus le soir. Sa chienne, très anxieuse, ne le supporte pas. « Otis aboie trop quand je m’en vais. Dans la journée,
cela se passe à peu près correctement, mais si je ressors après être rentrée à la maison, là, ça ne va plus du tout. » Grâce aux
conseils d’un éducateur, Brigitte a compris qu’elle devait changer de comportement. Pour qu’Otis ne soit pas angoissée quand sa
maîtresse la laisse seule et pour rétablir la cruciale hiérarchie entre le maître et le chien. « Comme vous cédez, les rôles sont
inversés. C’est la chienne qui commande »,explique l’éducateur. Il faut répéter l’exercice », recommande-t-il à Brigitte.
La jeune femme devra faire semblant de partir. Se cacher discrètement à l’extérieur et surgir dès que la chienne aboie, en lui
intimant de se taire. « Rien ne sert de la punir à votre retour, les chiens n’ont pas la notion du temps. Ils ne comprennent que si
la réaction du maître est instantanée. »